Vous trouverez sur cette page les informations techniques sur les orgues de Soleure qui font l'objet de concerts.

Foto: Denkmalpflege Kanton Solothurn

I. Hauptwerk C–g3

Principal 16’
Principal 8’
Offenflöte 8’
Gemshorn 8’
Octav 4’
Hohlflöte 4’
Quinte 2 2/3’
Superoctav 2’
Nachthorn 2’
Mixtur major 4f. 2’
Mixtur minor 4f. 1’
Fagott 16’
Corno 8’

II. Rückpositiv C–g3

Suavial 8’
Gedackt 8’
Prestant 4’
Rohrflöte 4’
Superoktav 2’
Larigot 1 1/3’
Mixtur 4f. 1’
Cornet 3f. 2 2/3’
Krummhorn 8’
Tremolo

Le grand orgue sur la tribune occidentale de la cathédrale St-Ours a été construit en 1942 par la manufacture d'orgues Kuhn de Männedorf. Il ne reste de l'instrument d'origine (Viktor Ferdinand Bossard, Baar, 1772) que le buffet. L'orgue actuel est composé de 55 registres et une transmission répartis sur quatres claviers et pédale. Les sommiers sont à coulisse, la transmission des claviers et des registres est électrique. Il y a trois combinaisons libres ainsi que les accessoires habituels (combinaisons fixes, accouplements, annulateurs) datant de 1942; l'orgue ne possède pas encore de combinateur électronique moderne.

III. Schwellwerk C–g3 (schwellbar)

Gedackt 16’
Principal 8’
Hohlflöte 8’
Salicional 8’
Unda maris 8’
Octav 4’
Nachthorn 4’
Quinte 2 2/3’
Waldflöte 2’
Terz 1 3/5’
Scharf 6–8f. 1 1/3’
Zimbel 4f. 1/2’
Trompette harm. 8’
Oboe 8’
Clairon 4’
Tremolo

IV. Kronpositiv C–g3 (schwellbar)

Spitzflöte 8’
Rohrflöte 8’
Dolcean 4’
Gedacktflöte 4’
Flageolet 2’
Oktav 1’
Mixtur 4f. 1’
Schalmey 8’
Tremolo

Pedal C–f1

Principalbass 16’
Subbass 16’
Gedackt 16’ (Transm. aus III)
Principal 8’
Spillflöte 8’
Octav 4’
Ged. Flöte 4’
Mixtur 4f. 2 2/3’
Posaune 16’
Trompete 8’
Clairon 4’

Koppeln

II-I
III-I
IV-I
IV-III
III-II
I-P
II-P
III-P
IV-P
Generalkoppel

 

3 freie Kombinationen

Tutti, Forte

Registercrescendo-Pedal
Koppeln aus Crescendo
Mixturen-Absteller

Zungen-Absteller

Einzelne Zungen-Absteller

Man. 16'-Absteller

L'orgue de choeur de la cathédrale St-Ours a été construit en 1773 par Karl Maria Bossard, le fils de Viktor Ferdinand, et restauré en 1972 par la manufacture d'orgues Metzler de Dietikon. Le buffet, les tuyaux de façade, la console, toute la mécanique, la composition ainsi que quelques tuyaux en bois sont d'origine, le reste a été reconstruit. L'orgue possède 12 registres sur un seul clavier; la pédale est en tirasse permanente et ne possède pas de jeux propres. Les sommiers sont à coulisses, le clavier manuel de 49 notes s'étend de do1 à do5 (la première octave est complète). Le tempérament est très légèrement inégal, le diapason est à 440 Hz à température de 18 degré, de sorte que les deux orgues de la cathédrale peuvent être joués ensemble.

Foto: Denkmalpflege Kanton Solothurn

Manual C–c3

Principal 8’
Copel 8’
Viola di gamba 8’
Octava 4’
Flaut:tous 4’
Quinta 2 2/3’
Superoctava 2’
Flageolet 2’
Larigot 1 1/3’
Tertia 1 3/5’
Mixtur 
Sexquialt: 

Pedal C–a

(tirasse permanente,

pas de registres propres)

Foto: Denkmalpflege Kanton Solothurn

Hauptwerk C–d3

Bourdon 16'
Principal 8'
Copel 8'
Praestant 4'
Flauto 4'
Nazard 2 2/3'
Octav 2'
Mixtur 3-fach 1'
Cymbal 2-fach 2/3'
Cornet 5-fach (ab c1)
Tromba 8' (geteilt B/D)

L'orgue de l'église des jésuites a été construit par Franz Joseph Otter de Aedermannsdorf (SO) de 1791 à 1794. La dernière grande restauration a été réalisée en 2012 par la manufacture d'orgues Kuhn de Männedorf. Des 22 registres de l'orgue d'origine, seul 2 n'ont pas été conservé. Le caractère exceptionnel de cette substance historique et la poésie de ses sonorités font de l'orgue Otter un des instruments historiques les plus précieux du paysage organistique suisse.

Rückpositiv C–d3

Copel 8'

Salicional 8' (C-h gem. mit Copel 8')

Praestant 4'
Flauto 4'
Flageolet 2'
Larigot 1 1/3'
Tertian 2-fach 2 2/3' + 1 3/5' (ab c1)
Crummhorn 8'

Tremulant

Pedal C–d1 (ohne cis1)

Subbass 16'

Octavbass 8'

Bombarde 16'

Accessoires

RP/HW (Acc. à tiroir)

HW/P (Tirant de registre)

Rossignol

2 soufflets cunéiformes

soufflerie actionnable manuellement

L'orgue de l'église réformée a été construit en 1925 sur les plans d'Ernst Schiess et d'Albert Schweitzer par la manufacture d'orgues Kuhn de Männedorf. Il fut plusieurs fois transformé selon les idées de l' "Orgelbewegung" puis finalement restitué à son état d'origine en 2006/2007 à l'initiative de l'office du patrimoine. La traction est pneumatique. Il est l'un des témoins les plus significatifs de ce style de facture en Suisse.

Foto: Heinz Däppen

Hauptwerk C–g3

Principal 16'
Bourdon 16'

Principal 8'
Bourdon 8'

Gemshorn 8'

Flöte 8'

Viola major 8'

Corno 8'

Octave 4'

Rohrflöte 4'

Clarino dolce 4'

Nasard 2 2/3'

Waldflöte 2'

Mixtur 5-fach

Manual II (schwellbar) C–g3

Quintatön 16'

Geigenprincipal 8'

Hohlflöte 8'

Salicional 8'

Nachthorn 8'

Clarinette 8'

Fugara 4'

Flauto pastorale 4'

Quintflöte 2 2/3'

Flautino 2'

Terzflöte 1 3/5'

Cornett 5-fach

Manual III (schwellbar) C-g3

Gedeckt 16'

Hornprincipal 8'

Flûte harmonique 8'

Viola di Gamba 8'

Voix céleste 8'

Gedeckt 8'

Aeoline 8'

Trompette harmonique 8'

Fagott-Oboe 8'

Gemshorn 4'

Traversflöte 4'

Piccolo harmonique 2'

Mixtur 5-fach 2 2/3'

Pedal C-f1

Principalbass 16'

Subbass 16'

Salicetbass 16'

Echobass 16'

Bombarde 16'

Octavbass 8'

Bourdon 8'

Cello 8'

Trompete 8'

Dolcebass 8'

Clairon 4'

Octave 4'

Mixtur 4-fach 2 2/3'

Spielhilfen

Normalkoppeln

Leerlaufkoppel I

Pianopedal

Einzelabsteller Zungen

Handregistrierung

1 freie Combination

1 geteilte frei Combination (Tritte)

4 feste Combinationen mf, f, ff, Tutti

Rollschweller

Superoktaven

III

II

III-I

III-II

II-I

III-Ped

Suboktaven

III-I

III-II

II-I

L'orgue du couvent des Visitandines (Kloster Visitation) a été construit en 1862 par le soleurois Louis Kyburz, un élève du célèbre facteur d'orgue Eberhard Friedrich Walcker (Ludwigsburg). La traction est mécanique, les sommiers à pistons, un clavier manuel et une pédale se partagent 10 registres, dont un registre à anche libre ("jeu d'harmonium"), qui se trouve sur un sommier séparé dans le soubassement. L'instrument a été restauré en 1977 par la manufacture d'orgues Graf de Sursee. A l'exception de la Mixtur, remplacée en 1959 par Kuhn, l'instrument est dans son état d'origine, ce qui en fait un témoin précieux et rare de la facture d'orgue de ce type et de cette époque.

Manual C–f3
Principal 8'
Floete 8'
Bourdon 8'
Octave 4'
Floete-travers 4'
Octave 2'
Phys-harmonika 8' (durchschlagend)

Mixtur 2 bis 3-fach 1/3' (Kuhn 1959)

Pedal C–c1

Subbass 16'

Octavbass 8'

Accessoire

Copplung (Tirasse, à actionner

avec les pieds)

L'orgue de l’église des franciscains (église catholique-chrétienne) a été construit en 1956 par la manufacture d’orgues Metzler de Dietikon. Il possède 33 jeux répartis sur trois claviers et pédale. La traction des claviers est mécanique, celle des registres est électro-pneumatique. Lors de la restauration complète de l’église en 1996, l’orgue fut démonté et remonté à une distance de 1.5 mètre plus en avant que l’emplacement d’origine sur la tribune, afin de libérer la fenêtre ouest qu’il bloquait. Grâce à plusieurs révisions partielles, la dernière en 2012, l’instrument est actuellement en parfait état de fonctionnement.

I. Rückpositiv C-g3

Gedackt 8'

Praestant 4'

Blockflöte 4'

Schwegel 2'

Terz 1 3/5'

Larigot 1 1/3'

Zimbel  IV 2/3'

Krummhorn 8'

II. Hauptwerk C-g3

Quintadena 16'

Prinzipal 8'

Hohlflöte 8'

Gemshorn 8'

Oktav 4'

Rohrflöte 4'

Oktav 2'

Mixtur V-VI 1 1/3'

Trompete 8'

III. Schwellwerk C-g3

Rohrgedackt 8'

Dolkan 8'

Oktav 4'

Nachthorn 4'

Sesquialtera 2 2/3' + 1 3/5'

Waldflöte 2'

Plein jeu V-VI 1 1/3'

Trompete 8'

Schalmei 4'

Tremulant

Pedal C-f1

Principalbass 16'

Subbass 16'

Oktav 8'

Spillpfeife 8'

Choralbass 4'

Rauschpfeife IV 2 2/3'

Fagott 16'

Koppeln, Spielhilfen

Koppeln: I-II, III-II, I-P, II-P, III-P

Registercrescendo

3 feste Kombinationen: mf, f, tutti

3 freie Kombinationen: A, B, C

diverse Einzelabsteller

L'orgue du Couvent Namen Jesu a été construit en 1975 par la manufacture d'orgues Metzler de Dietikon. Il possède 12 jeux répartis sur deux claviers et pédale. La traction des touches et des registres est mécanique, les sommiers sont à coulisse.

I. Manual C-f3

Principal 8'

Gedackt 8'

Octave 4'

Rohrflöte 4'

Octave 2'

Mixtur 1 1/3'

II. Manual C-f3

Holzgedackt 8'

Ged. flöte 4'

Nasard 2 2/3'

Gemshorn 2'

Terz 1 3/5'

Pedal C-d1

Subbass 16'

Koppeln und Besonderheiten 

Koppeln II-I, I-P, II-P (Fusstritte)

Tremulant (Registerzug)

  • Twitter Clean
  • w-facebook
  • White YouTube Icon